Fédération Départementale de Pêche 37

Les Écrevisses

 

   En Indre-et-Loire, 5 espèces d’écrevisses sont à ce jour connues

 

L'écrevisse autochtone

L’écrevisse à pattes blanches ou à pieds blancs (Austropotamobius pallipes)

Il s'agit de la seule espèce qui était initialement présente dans nos cours d'eau.
  Cette espèce est protégée et non autorisée à la pêche 

  La carapace est de couleur brune avec la face ventrale des pinces blanchâtres

  •   Cette espèce affectionne les cours d’eau bien oxygéné et de bonne qualité avec des caches.
     
  •   En Indre-et-Loire, nos connaissances actuelles sur cette espèce se limitent à environ 15 cours d’eau. 

 

Les écrevisses américaines

Toutes ces écrevisses sont susceptibles de créer des déséquilibres biologiques

L’écrevisse « américaine banale» (Orconectes limosus)Nuisible

  Le dos de chaque anneau de la carapace abdominale porte une bande transversale brune 

  Elle s’adapte très bien à des eaux limoneuses de qualité médiocre mais riche en végétation.

  Il s’agit de l’espèce la plus répandue en France et en Indre et Loire également, sur les petits et grands cours  d’eau.

 

L’écrevisse rouge de Louisiane (Procambarus clarkii) nuisible

 
  Cette espèce est de coloration généralement rouge vineux

  Son habitat naturel est le marécage, aussi elle est capable de résister à des conditions extrêmes :
  température de plus de 30°C, manque d’eau, carence en oxygène.

  En Indre-et-Loire, seuls quelques bassins sont touchés par cette espèce, notamment la Claise et l’Indre

L’écrevisse « signal » (Pacifastacus leniusculus) nuisible

  Elle se reconnait notamment grâce à une tache blanche ou bleutée à l’articulation des pinces
  Les pinces sont rouges en dessous

  On la trouve sur des ruisseaux courants ou des plans d’eau de bonne qualité.

  En Indre-et-Loire, il s’agit de l’espèce qui menace le plus les populations d’écrevisse à pattes blanches et dont l’aire de répartition est en constante augmentation.

On en trouve sur le bassin de la Fare, de la Dême, de la Manse et de la Choisille notamment.

UNE Autre écrevisse

L’écrevisse à pattes grêles ou écrevisse turque (Astacus leptodactylus)

Il s'agit d'une espèce importée mais qui n'est pas susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques.

  De couleur brune, elle se distingue par la forme de ses pinces allongées et assez effilées

  Elle semble aimer les eaux calmes à fond sablo-vaseux, et supporte des conditions extrêmes de température.

  En Indre-et-Loire, cette espèce est présente principalement dans des plans d’eau mais également sur quelques ruisseaux. On la trouve dans l’Escotais par exemple et sur le plan d’eau de l’Ile Perchette.

 Vous souhaitez plus d'information sur les écrevisses ?  voir la planche détermination des écrevisses  

Pêche et réglementation

  • Toutes les écrevisses américaines sont classées dans la liste des espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques au même titre que la perche soleil et le poisson chat.
     
  • Concernant la pêche des écrevisses, la pêche de toutes les écrevisses : « américaine », « de Louisiane » et « signale » est autorisée toute l’année sur les cours d’eau de 2ème catégorie piscicole à l’aide de balances à écrevisses (6 maximum).
     
  • En première catégorie, concernant ces mêmes espèces, seule la pêche aux lignes est autorisée. 

Contact

Fédération de pêche d’Indre & Loire
Tel: 02 47 05 33 77 - Fax: 02 47 61 69 42
178 ter rue du Pas Notre Dame
37100 TOURS - France
fedepeche37(at)fedepeche37.fr

Horaires d'ouvertures

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi :
de 8h15 à 12h15, puis de 13h à 16h45
Vendredi de 8h15 à 12h.