Fédération Départementale de Pêche 37

La restauration des milieux aquatiques

Une des missions de la Fédération de pêche consiste à restaurer les milieux aquatiques. Les espèces liées à ces milieux, dont les poissons, profiteront de la réhabilitation des milieux naturels aquatiques.

La Fédération de pêche d’Indre-et-Loire s’investit plus particulièrement dans 2 types d’opérations :

  • la restauration des annexes hydrauliques (boires, frayères à brochets principalement)

  • et la restauration des cours d’eau en appui aux collectivités territoriales.

Actions portées par la Fédération de Pêche

La Fédération mène depuis plus de 15 ans des opérations de restaurations de frayères (boires, annexes hydrauliques) sur les grands cours d’eau et plus particulièrement sur la Loire, la Vienne et L’Indre.

Plus de 50 boires ont ainsi été restaurées depuis 1996 dont plus de la moitié avec les fonds de la Fédération de pêche.

La Fédération de pêche et le Conseil Général d’Indre-et-Loire ont d’ailleurs signé un « Contrat Territorial Milieux aquatiques pour la restauration et l’entretien d’annexes hydrauliques sur la Loire et sur la Vienne » sur la période 2009-2013.

Ce programme, qui répond aux objectifs de la Directive cadre sur l’eau consiste à restaurer et entretenir des bras morts sur la Loire et la Vienne afin d’améliorer la diversité des habitats aquatiques et la reproduction des espèces piscicoles.

  • Le programme portera sur la restauration et l'entretien de 40 annexes hydrauliques sur la Loire et la Vienne.
  • Ces opérations sont intégrées dans le Plan Loire Grandeur Nature III (2007-2013).
  • Le montant total de ce programme (travaux, suivi, animation, communication) s’élève à 630 000€
  • Ce programme est soutenu financièrement par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (43%) et le Conseil Régional Centre (33%).
  • Les deux maitres d’ouvrages apportent respectivement 1% pour le Conseil Général et 23 % pour la Fédération de pêche d’Indre et Loire (qui bénéficie de l’octroi d’aides financières de la Fédération Nationale de la Pêche en France et de la protection du milieu aquatique (FNPF) et des fonds EDF/FNPF).
  • Les AAPPMA locales contribuent également au financement de ces opérations

Prenant le relais de l’État dans le cadre d’un contrat territorial avec l’agence de l’eau, la Fédération de Pêche et de la Protection du Milieu Aquatique d’Indre-et-Loire a conduit un programme d’envergure pour restaurer les annexes hydrauliques sur la Vienne et la Loire. L'agence de l'eau Loire-Bretagne vous propose un retour en images !

 

 Exemple de travaux à Berthenay


Avant travaux
 
En cours de travaux
 
6 mois après

  Actions suivies par la Fédération de Pêche

La Fédération s’inscrit dans tous les programmes de restauration de cours d’eau qui sont mis en œuvre par les AAPPMA locales et/ou les collectivités locales.

La Fédération participe techniquement et/ou financièrement à la mise en place de ces programmes de restauration de cours d’eau.

Sur les 2/3 du département des techniciens de rivières mettent en œuvre ces programmes de restauration de cours d’eau. On peut citer par exemple : les bassins de la Brenne, l’Indrois, la Cisse, l’Amasse, l’Indre, la Choisille, la Manse, la Roumer, la Claise, l’Escotais, le Long, la Dême.

Les principaux travaux mis en place en application de la Directive Cadre sur l’Eau sont les suivants :

  • Rétablir la continuité écologique (limiter l’incidence créée par la présence des ouvrages sur cours d’eau)

  
  Exemple d'ouvrage qui crée des zones lentiques peu favorables aux poissons d'eaux vives,
  qui ne permet pas la migration des poissons et qui bloque le transfert sédimentaire

 

 

  • Améliorer la dynamique du cours d’eau (par resserrement du lit, pour accélérer les vitesses d’écoulement et apporter des sédiments (gravier/cailloux) 

 
 

  Exemple d'atterrissement qui permet d'augmenter les vitesses d'écoulement

 

 

A titre d’exemple, l’AAPPMA de Ligueil a mené des travaux en 2009 sur l’Esves à Ligueil 


Avant intervention

Juste après l'intervention
(écrasement de berge, pose de boudins
prévégétalisés et ensemencement)

4 mois après les travaux

 

Exemples des travaux menés par la Communauté de Communes de Montrésor
sur le ruisseau de Marolles (Genillé)
 

Cours d'eau rectiligne difficile à distinguer
sur la gauche de la photo

Travaux de réamandrage du cours d'eau

8 mois après les travaux

   Le suivi piscicole

La réalisation d’inventaires par pêche à l’électricité fait partie des indicateurs qui sont suivis pour évaluer l’effet des travaux.

La Fédération travaille en partenariat avec les collectivités pour évaluer l’effet des opérations de restauration de cours d’eau.

La réalisation d’inventaires par pêche à l’électricité fait parti des indicateurs qui sont suivis pour évaluer l’effet des travaux.

 Voir le rapport "suivi de l’incidence des travaux de restauration sur les peuplements piscicoles dans des cours d’eau du département d’Indre-et-Loire" -  avril 2012  

Contact

Fédération de pêche d’Indre & Loire
Tel: 02 47 05 33 77 - Fax: 02 47 61 69 42
178 ter rue du Pas Notre Dame
37100 TOURS - France
fedepeche37(at)fedepeche37.fr

Horaires d'ouvertures

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi :
de 8h15 à 12h15, puis de 13h à 16h45
Vendredi de 8h15 à 12h.